"French World Music" tendance manouche

Un Nouveau Samarabalouf est arrivé !
le SAMARABALOUF « UP »

Bientôt 20 ans que les compositions du guitariste François Petit se promènent à travers le monde, toujours à la frontière des musiques tziganes et manouches.
C’est désormais un violon et un violoncelle qui remplacent la fameuse « pompe manouche » de la guitare rythmique, avec toujours la « bonne vieille » contrebasse pour porter le tout.

À eux quatre, ça pince, ça frotte, ça percute, ça s’envole avec toujours le même esprit fougueux et la même envie de partager. Musiques de l’Est, du Nord, du Sud, parfois rock, country, parfois lyrique et bien plus encore…
Le nouveau Samarabalouf vous UP à travers sa « French World Music » et son nouveau répertoire.

RÉFÉRENCES

Nancy Jazz Pulsasions | Le Divan du Monde, Paris | Festival Chalons dans la Rue, Chalons sur Saône (71) | Festival « Les Bernics en Folies », l’Ile d’Yeu (85) | Festival Le Chaînon Manquant, Figeac (46) | Festival les Transcevenois, Sumènes (30) | Festival sur les Cultures Nomades, Ecole Centrales, Chatenay-Malabry (92) | Circuits Scènes Conventionnées, Auch (32) | Francofolies de Spa, Belgique; Festival les Déferlantes Francophones, Cap Breton (32) | Fête de l’Humanité, ParisFestival Paroles et Musiques, Concerts en Prison, St Etienne | Foire de Mai, Uzeste | Festival Django à Liberchies, Belgique | Festival des Puces, Paris St Ouen | Les Francofolies, La Rochelle (17) | Solidays, Paris (75) | Printemps de Pérouges (01) | Parc Régional des Landes de Gascogne, Belin Beliet (33) | Gypsy Festival, Lyon (69) | Vercors Music Festival, Autrans (38) | Les Bonus de l’Eté, Aix-les-Bains (73)| Festival d’Avignon (84) | National Geographic Cruise, Honfleur (14)Festival Paroles et Musiques, Concerts en Prison, St Etienne | Foire de Mai, Uzeste | Festival Django à Liberchies, Belgique | Festival des Puces, Paris St Ouen | Les Francofolies, La Rochelle (17) |  Solidays, Paris (75) | Tunis, Tunisia , USA | Printemps de Pérouges (01) | Parc Régional des Landes de Gascogne, Belin Beliet (33) | Gypsy Festival, Lyon (69) | Vercors Music Festival, Autrans (38) | Les Bonus de l’Eté, Aix-les-Bains (73)| Festival d’Avignon (84) | National Geographic Cruise, Honfleur (14)

USA : Louisianne, Nouvelle Orléans, Festival International de Lafayette, Salt Lake City,Los Angeles, Seattle, New York City … | Rogers Park, World Music Festival, Chicago | Millennium Stage, Kennedy Center, Washington DC | International Festival, Houston || Canada : La Francofête, Moncton, Nouveau Brunswick, Oakville || Django Festivalen, Oslo, Norvège || Tunis, Tunisia

 

François PETIT

Léo MATHIEU

Michel SANLAVILLE

Phyllipa SCAMMELL

Mes 20 ans de SAMARABALOUF ! 

 

– par François Petit

A l’époque, je ne voulais plus faire de guitare, mais composer des chansons….Raté !

C’est à l’occasion du festival international d’Amiens dont le thème de l’année était « les gens du voyage » qu’un ami, cafetier de son état, m’a proposé d’animer 3 soirées pour l’événement. 


Aussitôt dit, Isabelle mon épouse s’est mise à la contrebasse, n’en ayant jamais joué auparavant et le mari de la femme qui gardait mes enfants, Nicolas Ionas, prit la guitare rythmique.

Pour ces premiers concerts il y avait même un batteur, Maxime, Maxime ?…  Heu …

Le répertoire fut vite monté. L’influence de mes six années passées avec « Swing Gadget », la vision de la musique de « Nono » Arnaud Van Lancker, fut la source d’inspiration directe.

Très vite remarqué, le quatuor devint trio et sema les prémices de cette belle aventure, qu’allait devenir  « SAMARABALOUF », dans toute la Picardie.

Trois jours avant le passage à l’AN 2000 au studio « Le Hérisson » de St Omer, Isabelle, Nicolas et moi,  enregistrons notre 1er CD, l’éponyme Samarabalouf, à raison de 14h par jour de travail acharné. L’album sort à l’aube du XXIème siècle.

L’accueil fut excellent et grâce à Manu Jantzen et l’association « Toujours plus » nous avons pu faire nos premières tournées hors de Picardie.

Pour des raisons familiales, Isabelle et Nicolas ont préféré laisser leur place à Pierrot Margerin, à l’époque batteur de Hard Rock, qui s’est mis pour l’occasion à la guitare rythmique et Agnès Duvivier à la contrebasse.  Nous avons ainsi passé deux années ensemble et joué plus d’une centaine de concerts dans toute la France. 

C’est aussi à cette époque que nous avons fait notre première tournée à l’étranger. 

Au Mexique avec le groupe star de « Son Jarocho » Mono Blanco. Ce fut une expérience incroyable. Nous jouions tous les jours de Veracruz à Mexico, dans des fermes, des réserves indiennes, et bien sûr dans de vraies salles de spectacles.

 

N’ayant jamais renoncé à suivre mon instinct, un Samarabalouf à 7 voit le jour avec Sax, violon, guitares, batterie et danseuse orientale. Tout cela, parallèlement à la formule officielle. Mais le trio absorbait littéralement toute notre énergie, et j’ai du renoncer momentanément à ce projet. Il reste tout de même une trace de ce que fut le Sextet dans le morceau « C’est la vie ».

Avec Daniel Despagne cette fois, à la basse acoustique et toujours Pierrot Margerin à la guitare, arrive le 2ème CD en 2002.  Luc Ambry nous a rejoint à la contrebasse, juste après pour défendre « La Valche Folle » le nouvel opus.

Et les tournées s’enchaînaient… Salles, Théâtres, Festivals. Tout y est passé ! 

2004, je réalise le rêve de faire un album en Live avec l’accordéoniste  Arnaud Van Lancker. « Profitez-en » Il va nous propulser et nous permettre de jouer pendant des années, sans discontinuer.

Le Canada puis les Usa s’ouvrent à nous. A raison de trois périples par an, nous avons « bourlingué » de la Nouvelle Orléans à la Californie, le Montana, New-York, Chicago, Washington…et même une tournée en Alaska. Nous avons ainsi découvert l’Amérique profonde, celle des grands espaces, et celle des villes, des théâtres, des festivals en une centaine de concerts. Les rencontres, les fous-rires, l’aventure avec un grand A, nous conduisaient d’aéroports intérieurs en aéroports internationaux, nous empruntions des avions de toutes tailles, des Limousines même et pour finir…, retour en France, épuisés mais heureux, nous nous quittions, Luc, Pierrot et moi, sur le quai du métro Parisien. 

En 2007 changement de management.

Nous attaquons le 3ème CD studio avec l’envie de partager, rassembler, mélanger ce que nous sommes avec une cinquantaine d’ethnies différentes. Murmures, Sons, Energies, nous voulions mixer tout ce « capharnaüm délirant » à notre musique.  Un mois complet pour enregistrer ce CD dans le studio de Mathieu Chedid, « Labo M ». Un album peuplé de toutes ces voix venues du monde entier et en prime des invités de grand talent,  Nosfell, Laïla Bounos et les human bit box, AngeB et Wab. 

« BaBaBa » sort en 2008.

Grâce au génie bricoleur de Luc Ambry et son concept de Sampler à pieds, nous avons enfin réussi à défendre ce concept inédit de mélange de voix avec notre musique, sur toutes les scènes de France et d’Europe. Ces concerts ont été immortalisés sur le DVD « 10 ans de tournées » en 2010.

Toujours animé par mon irrésistible envie d’ouverture et cette vieille idée d’un grand Samarabalouf ; une nouvelle formation, voit le jour, c’est « Le BalOuf ». L’idée est simple, proposer un vrai bal fou allant de la java à l’électro, du Boogie au Twist, avec cette fois une basse, batterie, guitares et 3 chanteuses.  Festif, énergique et un peu fou, une centaine de concerts, un CD… Nous voilà en route pour le nouveau trip ! STOP ! Le CD reste au fond des cartons du producteur de l’époque.

Dommage !

Le concept du bal avec énergie et la liberté de création tout azimut, m’autorise à passer du « Grand Bal Ouf » au « LittleBalOuf ». Toujours mes compositions « French Word Music »  mais avec cette fois une énergie Rockabilly.  Une sorte de « GypsyBilly »…

Bref, Toutes ces aventures ont occupé ma vie jusqu’à 2015.

Et Samarabalouf alors…

Il me fallait retrouver un nouveau concept pour l’original,  LE Samarabalouf !

La rencontre de Léo Mathieu et Michel Sanlaville sonna comme une évidence. 

Un autre vieux rêve m’est aujourd’hui permis. 

Un quatuor à cordes Swing pour jouer les musiques de « mon monde ». 

Violon, Contrebasse et Guitare, nous étions trois ! 

L’arrivée de Phyllipa Scammell, violoncelliste , fait basculer le rêve dans la réalité.  Nous voilà quatre !  Nous voilà « UP » !

La suite, nous espérons l’écrire avec vous, grâce à vous !!!!!!!!!!!

On vous prépare un petit film pour vous raconter tout ça en image. 

Il arrive ! 

Et, à bientôt pour des concerts 

Fou, FouFou…